• Pourquoi choisir la science politique à l'UQAM

Recherche

Faculté de science politique et de droit

Actualités

Toute l’actualité de la recherche à la FSPD

Unités de recherche

Institut

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

IEIM

L’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) a pour rôle d’appuyer, de renforcer et d’approfondir les initiatives de recherche, de formation et de mobilisation des connaissances de centres et chaires de recherche de l’UQAM.

À l’heure actuelle, l’institut regroupe dix-neuf chaires et centres de recherche dont les activités se déploient dans l’un ou l’autre des quatre axes de recherche suivants : (i) mondialisation et gouvernance ; (ii) sécurité et diplomatie ; (iii) identité, citoyenneté et diversité ; et, enfin, (iv) droit international et droits humains.

Directeur : François Audet

Pour en savoir plus

Chaires

Chaire de recherche du Canada en études québécoises et canadiennes (CREQC)

CRECQ

L’homogénéisation des cultures et des modèles de société est un des effets les plus décriés de la mondialisation car elle risque d’amener la disparition des petites communautés au profit des nationalismes majoritaires. Les chercheurs de la Chaire, sous le leadership d’Alain-G. Gagnon, étudient les défis auxquels font face les sociétés multinationales et multiculturelles et proposent des voies de solution afin de prendre pleinement la mesure de l’uniformisation engendrée par la mondialisation.

La CREQC s’emploie à étudier la construction des communautés politiques dans un cadre régional, national et international et autour de laquelle se greffe un ensemble d’activités structurantes pour la recherche avancée ainsi que pour l’éducation publique locale, nationale et internationale. La Chaire privilégie la notion de la représentation comme angle principal d’interprétation. Elle étudie la représentation sous trois grands angles (la diversité culturelle et politique, les identités multiples et la citoyenneté fédérale) et adopte une démarche comparative pour mieux cerner la réalité québécoise et canadienne.

La CREQC loge le Groupe de recherche sur les sociétés plurinationales (GRSP) et le Laboratoire d’études sur la citoyenneté, la diversité et l’identité. En outre, la CREQC assure le leadership scientifique du Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité et la démocratie (CRIDAQ) et est associée au Groupe d’étude sur les réformes de l’État (GÉRÉ).

Titulaire : Alain G. Gagnon

Pour en savoir plus

Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques

Créée en 1996, la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques a une mission de recherche, formation et de diffusion des connaissances auprès des étudiants, des chercheurs, des médias, des décideurs politiques et économiques, des organisations internationales et étatiques, ainsi que du grand public dans le domaine des relations internationales.

La Chaire Raoul-Dandurand contribue à faire évoluer la recherche sur les enjeux stratégiques et diplomatiques en explorant plusieurs axes : les États-Unis, la géopolitique, le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, la sécurité et le terrorisme, ainsi que la résolution de conflits et les missions de paix.

Titulaire : Frédérick Gagnon

Pour en savoir plus

  • Observatoire sur les États-Unis  

L’Observatoire sur les États-Unis analyse, depuis 2002, les débats de société aux États-Unis et la politique étrangère américaine. Il rassemble les experts de la recherche québécoise sur les États-Unis et un réseau international d’américanistes provenant de diverses disciplines.

Axes de recherche : Politique étrangère des États-Unis – Politique intérieure des États-Unis – Relations Québec – États-Unis

Directeur : Frédérick Gagnon

Pour en savoir plus

  • Centre FrancoPaix

Le Centre FrancoPaix en résolution de conflits et missions de paix vise à développer la recherche scientifique et la formation universitaire en français sur les questions de résolution et de gestion des conflits et des missions de paix, notamment en Afrique francophone. Le Centre FrancoPaix publie un bulletin mensuel (10 numéros par année) et de nombreux rapports et notes de politique.

Axes de recherche : Afrique de l’Ouest – Résolution de conflits – Missions de paix

Directeur: Bruno Charbonneau

Pour en savoir plus

  • Observatoire de géopolitique

Fruit d’un partenariat entre la Chaire Raoul-Dandurand et le département de géographie de l’UQAM depuis 2006, cet observatoire s’intéresse aux enjeux géopolitiques internes et externes des États et des grands ensembles géopolitiques.

Axes de recherche : Géopolitique des frontières et murs frontaliers – Géopolitique des migrations – Géopolitique du sport et des grands événements sportif.

Directrice : Élisabeth Vallet

Pour en savoir plus

  • Observatoire sur le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord

L’Observatoire sur le Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord a pour but d’analyser de manière transversale et globale les problématiques et les enjeux qui secouent les pays arabo-musulmans et leurs relations avec le reste du monde et de souligner, malgré les points communs, les spécificités et les singularités propres aux pays de ces régions. Cet observatoire se veut aussi un lieu d’échanges novateurs et de coproduction des connaissances, en incorporant des cadres méthodologiques, théoriques et conceptuels différents.

Directeur : Sami Aoun

Pour en savoir plus

  • Observatoire des conflits multidimensionnels

Inauguré en 2019 grâce à l’appui financier de la Banque Nationale du Canada, l’Observatoire des conflits multidimensionnels (OCM) a pour but d’étudier les nouvelles stratégies de puissance déployées sur la scène internationale pour déstabiliser des États, fragiliser leurs institutions et processus politiques, ou porter atteinte à leurs systèmes et infrastructures critiques. La désinformation, les cyberattaques, l’espionnage et «l’ingénierie sociale» figurent parmi les principaux phénomènes étudiés par l’OCM. Contribuant au développement d’une réflexion canadienne sur ces enjeux, l’OCM se donne également pour mission d’informer et de sensibiliser le grand public à propos de la manière dont les mutations sécuritaires contemporaines, notamment l’usage des nouvelles technologies, affectent des États comme le Canada, leurs gouvernements, la société civile, le secteur privé et les citoyens.

Directeur : Frédérick Gagnon

Pour en savoir plus

Chaire en psychologie politique de la solidarité sociale (CPPSS)

La Chaire en psychologie politique de la solidarité sociale (CPPSS) a pour objectif de développer une expertise unique dans le monde universitaire francophone concernant les liens complexes entre les relations intergroupes, les émotions et la solidarité sociale. La perspective psychologique et expérimentale de la Chaire représente un apport novateur à l’étude du soutien des valeurs et attitudes démocratiques dans les pays postindustriels pour répondre à une question fondamentalement importante dans la société québécoise et canadienne : quelles sont les bases individuelles et interpersonnelles de la solidarité

Titulaire : Allison Harell

Pour en savoir plus

Chaire de recherche sur l’effectivité du droit du travail

L’objectif est de mieux comprendre les dynamiques susceptibles d’affecter la mobilisation des normes et recours prévus par le droit du travail. Le programme de recherche de la Chaire examinera les facteurs qui compromettent ou favorisent l’effectivité du droit du travail. Il s’articule autour de trois axes : les effets de l’architecture normative et institutionnelle du droit du travail sur l’accès à la justice du travail (Axe 1); la nature et la portée des mutations contemporaines de la régulation juridique du travail (Axe 2); et les effets des innovations technologiques sur l’accès aux protections prévues par le droit du travail (Axe 3).

Titulaire : Dalia Gesuladi Fecteau

Pour en savoir plus

Centres institutionnels et facultaires

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

CEIM

Doté d’une structure souple favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les thèmes les plus importants développés au CEIM sont : le régionalisme et accords commerciaux, notamment dans les Amériques, la gouvernance et les institutions économiques internationales, la concurrence et l’investissement, le lien commerce-travail, le secteur de l’information et des communications, l’économie de la défense et reconversion industrielle et les dimensions sociales et culturelles de la mondialisation

Directrice : Michèle Rioux

Pour en savoir plus

  • Observatoire des Amériques

    L’Observatoire a pour mandat de suivre les négociations dans les Amériques, d’étudier les formes nouvelles que prend l’intégration, de servir de carrefour de recherche et de participer au débat public. Il travaille de concert avec les unites constituantes du CEIM et en réseau avec les centres, chercheurs et organismes avec des missions comparables et des mandats similaires. Afin de mieux remplir sa mission, l’Observatoire nouera des relations avec des ONG et autres groupes sociaux impliqués ou concernés par les processus d’intégration en cours dans les Amériques ainsi qu’avec les milieux d’affaires.

    Codirection : Nora Nagels et Julián Durazo Herrmann

    Pour en savoir plus

Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité et la démocratie (CRIDAQ)

CRIDAQ

Créé en juin 2003, le Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité et la démocratie (CRIDAQ) convie juristes, politologues, philosophes, sociologues et historiens à se pencher sur les questions inhérentes à l’aménagement de la diversité en contexte de mondialisation et de transnationalisme. Cette problématique de l’aménagement constitue la toile de fond sur laquelle il est possible d’inscrire les pratiques sociétales en émergence, d’étudier les rapports intercommunautaires et de cerner les enjeux propres à leur régulation.

La diversité est la préoccupation centrale du CRIDAQ et son originalité repose dans son analyse de cette dernière sous ses multiples aspects, d’où la présence sentie du droit, de la philosophie, de la sociologie, de l’histoire et de la science politique. En s’appuyant essentiellement sur une démarche interdisciplinaire, le CRIDAQ innove en proposant une approche englobante de la diversité afin d’exposer les questions relatives au vivre ensemble et aux rapports intercommunautaires.

Directrice : Dominique Leydet

Pour en savoir plus

Centre d’analyse politique – Constitution et fédéralisme

Le besoin de constituer un nouveau Centre d’analyse politique – Constitution et Fédéralisme (CAPCF) part d’un constat, celui qu’il existe une carence importante relativement à la recherche sur le fédéralisme au pays et surtout dans la francophonie canadienne. Ainsi, la mission du présent centre sera de combler cette lacune en stimulant la recherche sur la politique constitutionnelle et le fédéralisme à travers l’approfondissement de grands axes et en combinant les méthodes scientifiques propres aux différentes disciplines. Formulée autrement, la mission du CAP-CF sera de produire un savoir innovant, analytique et normatif sur les enjeux constitutionnels contemporains au Canada et dans les autres fédérations.

Directeur : Alain-G Gagnon

Pour en savoir plus

Laboratoire d’analyse de communication politique et d’opinion publique (LACPOP)

LACPOP

le LACPOP est un espace de recherche dédié à la collecte et à l’analyse de données en lien avec la communication politique et l’opinion publique. Il est doté de dix postes équipés de logiciels permettant la collecte, le codage et l’analyse de données. Le Laboratoire a pour vocation :

  • La réalisation d’expériences;
  • L’analyse de contenu de documents écrits et audiovisuels;
  • L’analyse quantitative de données de sondage et statistiques;
  • La formation méthodologique des étudiants de deuxième et troisième cycles;
  • L’archivage de données audiovisuelles.

Directrice : Tania Gosselin

Pour en savoir plus

Autres unités de recherche

Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM)

Cedim

Le CÉDIM est un centre de recherche en droit et en études internationales offrant un espace de réflexion intra et interdisciplinaire portant sur les aspects juridiques de la mondialisation. Il développe ses travaux autour de deux axes principaux : 1. Une réflexion critique sur la façon dont le droit international et transnational peut être à la fois un vecteur de domination et un outil d’émancipation. 2. Une critique des méthodologies et des théories dominantes dans le champ du droit et des études internationales.

Directeurs : Olivier Barsalou et Michaël Hennesy-Picard

Pour en savoir plus

Centre d’étude en pensée politique (CEPP)

Cepp

Le Centre d’étude en pensée politique de l’Uqam concrétise des projets anciens, qui ne seraient pourtant pas devenus réalité sans le sens de l’initiative et l’énergie de quelques étudiant-e-s de science politique Uqam. Le projet actuel a germé à l’hiver 2014, conjointement avec l’organisation d’ateliers de lecture. Le Centre a été officiellement créé en avril 2014, par des professeur-e-s, chargé-e-s de cours et étudiant-e-s de l’Uqam.

Ouvert à toutes les écoles de pensée, regroupant des collaborateurs et collaboratrices venus d’horizons distincts, le Cepp entend constituer un espace de dialogue entre les divers courants et tendances de la pensée politique contemporaine.

Directeur : Yves Couture

Pour en savoir plus

Groupe de réflexion en droit privé (GRDP)

Soucieux de montrer que le droit civil est indissociable des préoccupations quotidiennes et essentielles de la vie des citoyens, le Groupe de réflexion en droit privé développe une perspective engagée du droit privé en replaçant sa fonction sociale au cœur de sa mission, sans oublier que la force créatrice du droit privé découle d’une meilleure compréhension de ses fondements.

Directrice : Gaële Gidrol-Mistral

Pour en savoir plus

Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC)

GREDICC

Le consommateur est un acteur essentiel du marché. La confiance qu’il place dans les rouages du marché conditionne la performance de ce dernier. Il importe donc que les intérêts économiques du consommateur soient protégés et valorisés. Toutefois, le GREDICC entend promouvoir une perception de la protection du consommateur qui dépasse une approche directement liée au bon fonctionnement des marchés. Une perception sociale de la politique de la consommation est privilégiée qui reconnaisse au consommateur des droits fondamentaux et serve la qualité de vie des citoyens. Les enjeux nouveaux soulevés par l’évolution des marchés contemporains retiennent particulièrement l’attention, tels que la promotion de modes de production et de consommation durables, la contribution de la politique de protection du consommateur à la lutte contre les exclusions sociales et la pauvreté, l’équilibre des échanges sur la scène internationale, et le statut de la politique de protection du consommateur dans les contextes régional et mondial.

Directeur : Thierry Bourgoignie

En savoir plus

Sociétés savantes et revues

Société québécoise de droit international (SQDI)

La Société québécoise de droit international (SQDI) vise à développer la promotion et la diffusion du droit international au sein de la communauté élargie des internationalistes
québécois.

Pour en savoir plus

Revue québécoise de droit international (RQDI)

La Revue québécoise de droit international (RQDI) est l’organe scientifique de la Société québécoise de droit international (SQDI).

Pour en savoir plus

Communitas

Communitas est une revue scientifique évaluée par les pairs, qui est rattachée au Département des sciences juridiques et à la Faculté de science politique et de droit de l’Université du Québec à Montréal.

Pour en savoir plus

Société québécoise de science politique (SQSP)

La Société québécoise de science politique (SQSP) a pour mission de favoriser l’avancement de la recherche et de l’enseignement francophone de la science politique, et de soutenir la diffusion des connaissances sur les phénomènes politiques.

Pour en savoir plus

Études post-doctorales

L’UQAM accueille régulièrement des stagiaires de niveau postdoctoral qui souhaitent se perfectionner et enrichir leur carrière. La Faculté de science politique et droit (FSPD) composée du département de science politique, du département des sciences juridiques et de l’Institut des études internationales de Montréal (IEIM), accueille plusieurs chaires, centres et groupes de recherche qui sont animés par plus de 70 professeures et professeurs.


En savoir plus

Boîte à outils

Comité de la recherche facultaire

Mandat

Le Comité de la recherche a pour mandat de favoriser la recherche, d’appuyer et de susciter les regroupements de chercheurs et d’encourager les liens entre les professeurs et les étudiants en matière de recherche. Plus spécifiquement, il aura pour mandat :

  • De produire des avis pour toute question relative à la recherche dans la Faculté ;
  • D’accueillir les nouveaux chercheurs ;
  • D’attribuer les sommes d’argent allouées par l’Université à la Faculté de science politique et de droit aux fins de recherche ou d’études ;
  • De faire le lien avec les départements pour toute question relative à la recherche ;
  • De dresser annuellement l’état de la recherche ;
  • De soumettre annuellement au Conseil de la Faculté, après examen auprès des unités, une proposition relative aux priorités de financement de la recherche ;
  • D’adopter les lignes directrices pour l’administration des programmes élaborés à partir des priorités de financement ;
  • De participer au rayonnement de la recherche.
Politique no. 4 de soutien à la recherche
Politique no. 5 des chaires de recherche du Canada

Faculté de science politique et de droit

La Faculté de science politique et de droit est unique en son genre en Amérique du Nord. Fruit d'audace et de vision, le partenariat initial entre les départements de science politique et des sciences juridiques, auxquels s’est ajouté l’Institut d’études internationales de Montréal, participe à la mission fondatrice d'accessibilité, d'engagement social et de pensée critique qui constituent l'identité même de l'UQAM.

Coordonnées

Faculté de science politique et de droit
fspd@uqam.ca
Local A-1655
400, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2L 2C5

Suivez la Faculté