La reconversion économique des régions québécoises : Les expériences de Sorel-Tracy et Drummondville

Marc-André Houle est titulaire d’un doctorat en science politique de l’Université du Québec à Montréal (UQAM).

Résumé

La fin des Trente Glorieuses, l’accélération de la mondialisation et la libéralisation des marchés à partir des années 1970 ont forcé des villes et des régions entières, tout spécialement celles de tradition industrielle, à se repositionner sur le plan économique. Le cas des grands centres a été abondamment documenté, mais qu’en est-il des villes de taille intermédiaire ? Au Québec, les villes de Sorel-Tracy en Montérégie et de Drummondville au Centre-du-Québec s’avèrent des pôles industriels d’importance au XXe siècle. Grâce à son chantier maritime, à l’industrie métallurgique et aux entreprises de la famille Simard, Sorel-Tracy a accueilli, à une certaine époque, les ouvriers les mieux rémunérés du Québec. Au même moment, Drummondville, avec ses manufactures du textile et ses milliers de travailleurs, était reconnue comme la « ville de la soie ». Après avoir connu la gloire puis la dévitalisation, ces villes ont entamé des démarches de reconversion qui leur ont permis de renaître.

Dans le présent ouvrage, Marc-André Houle retrace la trajectoire industrielle de ces deux villes et de leurs régions. L’auteur documente le processus qui a mené à leur reconversion économique, tout en s’intéressant plus largement à la gouvernance et à la trajectoire des politiques de développement régional et des politiques industrielles au Québec. Ce livre s’adresse autant aux chercheurs, aux étudiants et aux professionnels du développement économique qu’aux lecteurs et lectrices intéressés par le développement du Québec et de ses régions.

Pour de plus amples informations sur l’ouvrage et pour vous le procurer, veuillez consulter le site internet des PUQ.

Faculté de science politique et de droit

La Faculté de science politique et de droit est unique en son genre en Amérique du Nord. Fruit d'audace et de vision, le partenariat initial entre les départements de science politique et des sciences juridiques, auxquels s’est ajouté l’Institut d’études internationales de Montréal, participe à la mission fondatrice d'accessibilité, d'engagement social et de pensée critique qui constituent l'identité même de l'UQAM.

Coordonnées

Faculté de science politique et de droit
fspd@uqam.ca
Local A-1655
400, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2L 2C5

Suivez la Faculté