Le Département de science politique publie des entrevues vidéo avec les professeurs émérites Bonnie Campbell et Jacques Lévesque

Portraits de pionniers

Par Claude Gauvreau

28 NOVEMBRE 2019 À 10H36

La professeure émérite Bonnie Campbell et son collègue Issiaka Mandé, qui a mené l’entrevue.  Photo: Département de science politique

À l’occasion du 50e anniversaire de l’UQAM, le Département de science politique a publié sur son site web deux entrevues vidéo – Les entretiens du jubilé – réalisées avec les professeurs émérites Bonnie Campbell et Jacques Lévesque. Deux autres entrevues seront diffusées au cours des prochains mois.

«Ces entretiens visent à mettre en valeur des collègues qui ont marqué l’histoire du Département de science politique, créé en 1969, explique son directeur, le professeur Christian Deblock. Ils permettent aussi de rappeler leurs contributions à l’essor de la science politique à l’UQAM, en particulier dans leur champ de spécialisation, tout en portant un regard sur l’avenir.»

Filmées par le doctorant en science politique et animateur à Savoir Média Guillaume Lamy (M. A. sociologie, 2014), les entrevues ont été menées par des collègues avec lesquels les professeurs partagent une complicité.  

Interviewée par le professeur Issiaka Mandé, Bonnie Campbell, dont l’expertise en économie politique du développement est reconnue au Canada comme à l’étranger, parle de l’évolution des études africaines à l’UQAM, depuis les années 1970 jusqu’à aujourd’hui, et de son parcours professionnel. Dans son entretien avec le chargé de cours Yann Breault, Jacques Lévesque, spécialiste mondialement reconnu de la Russie et de l’ex-URSS, raconte avec verve les premières années du Département de science politique et se remémore les grandes étapes de sa carrière.

Le professeur émérite Jacques Lévesque (à droite) en compagnie du chargé de cours  Yann Breault, qui a fait l’entrevue. Photo: Département de science politique

Membre de la Société Royale du Canada et du Cercle d’excellence de l’Université du Québec, Bonnie Campbell enseigne au Département de science politique depuis 1973. Elle est l’auteure de plusieurs ouvrages et articles scientifiques portant, notamment, sur les activités minières en Afrique, les fondements de la coopération internationale et les stratégies de lutte contre la pauvreté en Afrique. Ses recherches sur les activités minières ont permis de mettre en valeur l’expertise canadienne dans ce domaine et de soulever les questions d’éthique associées aux modèles de développement économique et environnemental dans plusieurs pays africains. Son intérêt pour ces questions et pour les réformes institutionnelles en Afrique l’a amenée à participer à plusieurs conférences, ici et à l’étranger. Titulaire de la Chaire Albert-Poissant de recherche sur la gouvernance et l’aide au développement de 2006 à 2011, Bonnie Campbell a fondé à l’UQAM le Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) et le Groupe de recherche sur les activités minières en Afrique (GRAMA).

Membre fondateur du Département de science politique, Jacques Lévesque a été le premier doyen de la Faculté de science politique et de droit, de 1999 à 2005. Des institutions prestigieuses, comme les universités Harvard et Columbia, aux États-Unis, l’École des hautes études en sciences sociales, à Paris, et l’Institut Gramsci, à Rome, ont fait appel à son expertise à une époque où la compréhension de la dynamique politique de l’ex-Union soviétique était névralgique. Chercheur chevronné, Jacques Lévesque a fondé, notamment, le Centre d’études des politiques étrangères et de sécurité (CEPES) à l’UQAM et a publié une quantité considérable d’ouvrages et d’articles scientifiques, pour la plupart consacrés à l’ex-URSS, qui ont été traduits dans plusieurs langues. Membre de la Société royale du Canada et récipiendaire de la prestigieuse bourse de recherche Killam (1992-1994), il a reçu les titres de Chevalier de la Légion d’honneur en France (2000), de Chevalier de l’Ordre national du Québec (2002) et de membre de l’Ordre du Canada (2005).

Source : Actualités UQAM

Faculté de science politique et de droit

La Faculté de science politique et de droit est unique en son genre en Amérique du Nord. Fruit d'audace et de vision, le partenariat initial entre les départements de science politique et des sciences juridiques, auxquels s’est ajouté l’Institut d’études internationales de Montréal, participe à la mission fondatrice d'accessibilité, d'engagement social et de pensée critique qui constituent l'identité même de l'UQAM.

Coordonnées

Faculté de science politique et de droit
fspd@uqam.ca
Local A-1655
400, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2L 2C5

Suivez la Faculté