La Faculté de science politique et droit de l’UQAM organise le Global Legal Hackathon pour Montréal !

Le plus important Legal Hackathon de l’histoire
23-25 Février 2018 – Cœur des sciences – Montréal

See this page in english

La Faculté de science politique et droit de l’UQAM a été désignée afin de piloter l’organisation du Global Legal Hackathon (GLH) pour Montréal.

Le GLH est un événement de trois jours qui se tiendra les 23, 24 et 25 février 2018 simultanément dans plus de 40 villes du monde entier. Il est hébergé et parrainé par des cabinets d’avocats, de grands services juridiques d’entreprise, des sociétés de logiciels juridiques et des facultés de droit. L’idée de GLH est née avec Integra Ledger (blockchain pour l’industrie juridique) et IBM Watson Legal

Informations : pugeaud.pierrick@uqam.ca

Inscriptions : https://www.eventcadence.com/e/GLH-Montreal

Suivez l’événement sur nos réseaux sociaux : Facebook | Twitter

Qu’est-ce qu’un hackathon ?

Un hackathon est un événement où les gens d’affaires, les concepteurs, les développeurs de logiciels, étudiants et autres se réunissent pendant un ou plusieurs jours dans un «sprint» intense de développement de technologies créatives de solutions liées à une industrie, un défi ou une technologie spécifique. L’objectif est de développer un MVP (produit viable minimum) pendant l’événement, comme preuve de concept pour une application ou une solution proposée. Certaines équipes peuvent choisir de poursuivre le développement de leurs MVP après la fin du hackathon.

Organisation à Montréal

La Faculté de science politique et droit (FSPD) de l’UQAM a été désignée afin de piloter l’organisation du GLH pour Montréal. La FSPD s’appuiera sur la collaboration de plusieurs partenaires afin de mener à bien l’organisation du GLH et le recrutement.

Participants

Le Global Legal Hackathon réunit des écoles et facultés de droit et des sciences, des cabinets d’avocats, des sociétés de technologie juridique, des gouvernements et des fournisseurs de services à l’industrie juridique, des informaticiens, des chercheurs en informatique, des développeurs, des spécialistes en science des données et toutes personnes se reconnaissant dans le projet.

Les participants de tous les horizons et de tous les domaines sont les bienvenus !

Informations sur les équipes et les participants

Aperçu du week-end 

Le GLH est indépendant de la technologie – toutes les technologies, tous les logiciels et tous les outils de développement peuvent être utilisés. Il n’y a pas de coût pour les participants. Les participants formeront des équipes dont chacune développera une solution technologique de son choix au cours du week-end. Dimanche soir, toutes les équipes présenteront leurs solutions, et un panel de juges déclarera les gagnants pour Montréal.

Défis à relever

  • Développer une solution en vue de faire progresser les métiers et la pratique du droit :
    • Automatisation et intelligence artificielle
    • Partage de l’intelligence juridique et outils technologiques pour la pratique privée
  • Développer une solution qui facilite l’accès à la justice : 
    • Partage de la connaissance juridique et outils pour faire valoir ses droits
    • Justice prédictive et algorithmes

L’événement verra penseurs et praticiens en droit travailler de concert avec consultants, codeurs et experts de l’Intelligence Artificielle vers une vision unifiée : le développement rapide de solutions pour améliorer l’industrie juridique à l’échelle mondiale. Nous souhaitons démontrer l’expertise et le leadership de Montréal dans le monde en intelligence artificielle et en recherche juridique.

Livrables

Les équipes devront développer des applications de travail, apporter des preuves de concept ou réaliser des prototypes ainsi que du matériel de présentation pour expliquer et présenter leur travail afin de que les autres équipes bénéficient de la diversité des compétences et des approches.

Déroulement

Lieu

Le GLH se déroulera au coeur des sciences, Place-des-Arts, Montréal.

Constituer une équipe

Les participants et les organisations participantes sont encouragés à former des équipes interfonctionnelles avant l’événement, idéalement composées de professionnels du droit, de professionnels de la technologie et de professionnels du design. Il est fortement recommandé que les équipes soient composées de membres de plusieurs organisations. Cela facilite le processus de création en apportant une expérience et une perspective plus larges à l’équipe.

Les équipes sont composées d’un minimum obligatoire de 3 participants et d’un maximum suggéré de 6. Les règles suivantes s’imposent pour la formation des équipes :

– Une équipe ne peut pas arriver avec une solution prédéveloppée, mais peut apporter une idée existante et recruter des membres de l’équipe pour aider à son développement durant le GLH.
– Les équipes peuvent s’organiser avant l’évènement, mais doivent être disposées à accepter de nouveaux participants individuels à l’occasion de la formation et de la présentation des équipes le vendredi 23.
– Les participants individuels pourront rejoindre des équipes ou en former le vendredi 23 février.

Sélection et idée

Les équipes peuvent travailler sur n’importe quelle idée qui les intéresse, à condition que les idées soient liées à l’industrie juridique. Pour une entreprise, cela pourrait être très axé sur l’interne, comme travailler sur de meilleures façons de gérer le statut des contrats ou des contrats de chaîne d’approvisionnement mondiaux. Pour les cabinets d’avocats, ce pourrait être de meilleures solutions pour la gestion des connaissances, la création de contrats ou le service à la clientèle (par exemple). Les équipes ne devraient pas effectuer une quantité significative de travail avant l’événement, car le but de l’événement est le développement collaboratif et l’apprentissage.

Coach et mentor

Le mentor est responsable de veiller à ce que les solutions proposées suivent un modèle d’affaires viable répondant aux besoins du secteur et des clientèles cibles et qu’elles soient créatrices de valeur. Il sera principalement présent le vendredi soir, lors de la formation des équipes et des premiers pitchs qui présenteront le modèle d’affaires. Il pourra aussi être joint par voie électronique les deux jours suivants.

Le coach doit être capable de répondre à des questions techniques, juridiques et commerciales. Il sera présent ou disponible par voie électronique.

Les juges

Fred Headon, Avocat général adjoint, Labour and Employment LawAir Canada
Maroussia Levesque, Chercheuse en intelligence artificielle et droits de l’homme, Affaires mondiales Canada, Gouvernement du Canada
Chantale Lamarre, Directrice acquisition et contenu , CAIJ
Eric Lavallée, Avocat, agent de marques de commerce et responsable du Laboratoire L3IA, Lavery de Billy
Marie-Jean Meurs, professeure, département d’informatique, UQAM
Jean-François Richard, Directeur de programme, Transformation numérique de la pratique notariale à Chambre des notaires du Québec

Plus d’informations sur les événements dédiées à l’Intelligence artificielle et au droit : LEGALIA

Faculté de science politique et de droit

La Faculté de science politique et de droit est unique en son genre en Amérique du Nord. Fruit d'audace et de vision, le partenariat initial entre les départements de science politique et des sciences juridiques, auxquels s’est ajouté l’Institut d’études internationales de Montréal, participe à la mission fondatrice d'accessibilité, d'engagement social et de pensée critique qui constituent l'identité même de l'UQAM.

Coordonnées

Faculté de science politique et de droit
Local A-1655
400, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2L 2C5

Suivez la Faculté